Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘fresque’

Date : Printemps 2015

Terrain d’opération : Ecole François Bosser, Riec-sur-Belon.

Effectifs : 5 classes de primaire

Objectif (complété) : Réalisation d’une grande fresque en terrain hostile (long mur courbé et en pente).

Bosser blog 1

Compte-rendu de l’opération Fresque dans la cour :

Tout d’abord, les élèves ont subi, sous le joug d’Antoane et Yop! (instructeurs graphiques de rang A), une formation intensive au dessin des différentes parties de la fresque ; fresque devant représenter les différents paysages de la commune. Bâtiments célèbres, bateaux, faune et flore, embruns et rocher, champs, véhicules,… Un menu costaud comprenant les modules « comment dessiner un arbre qui ne ressemble pas à un coton-tige géant« , «  élaborer une maison en perspective, la vache, c’est dur ! » ou encore «  les secrets anatomiques intimes de l’aiguillette « .

Avec leur formidable équipe enseignante, ils ont ensuite réalisé le plan général (à grande échelle) affiché sur le grand mur du couloir :

Bosser blog 2

Un répit de courte durée leur fut accordé en l’attente d’une fenêtre météo favorable mais l’épreuve ultime allait arriver. L’Etat-major ayant donné le feu vert, nos deux bédéastes sont venus préparer le terrain en mettant en place le fond de la fresque, à grand coup d’aplats de peinture acrylique bombardés parfois en deux couches.

Bosser blog 3

Antoane en action, revêtu d’une combinaison spéciale : le pantalon de peinture.

Bosser blog 4

C’est sur ce terrain d’opération que chaque classe allait devoir accomplir sa mission : réaliser EN VRAI leurs dessins.

Pour cela, nos deux animateurs ont reçu le renfort de Mathilde, habilitée à coacher personnellement le cas les plus difficiles de Je-fais-des-pâtés-partout. Comme en témoignent les compte-rendus ci-dessous, l’intervention peinturluresque s’est bien déroulée, certains élèves montrant même un dévouement quasiment sacrificiel à la finition des oeuvres.

Bedeastes Presse Riec Juin 2015

Bedeastes Presse Riec Juin 2015 - 2

Et voici finalement un aperçu du résultat (cliquez pour lancer la galerie) :

Read Full Post »

Pour l’exposition de Claire et Reno Marca, lors du dernier Quai des Bulles, Antoane et Yop! ont reproduit en grand un des dessins issus du carnet de voyage algérien. Après avoir peinturluré de blanc de grands panneaux de bois fixés sur une « Baru » (une des grosses structures en bois ayant servi une première fois pour une expo du dessinateur Baru et qui servent encore aujourd’hui, après des décennies !), nos deux bédéastes se sont ingéniés à reproduire au feutre Posca le trait lâché et tremblé du croqueur averti qu’est Reno Marca.

Antoane à l’oeuvre !

Pour gagner du temps et de l’efficacité, le dessin originel était projeté en grand sur les panneaux de bois. Mais il ne s’agit pas d’un banal travail de repassage. D’une, on ne voyait pas la moitié des traits. De deux, il fallait respecter l’intention d’origine, le trait tel qu’il a été tracé, jusque dans le gribouillis.

A deux mains, le dessin a avancé assez vite avec maintes astuces pour le tremblé du trait ou les imitations de dégradé au crayon gris. Variations sur la grosseur du trait et la vitesse de traçage.

Yop! dessinant un cul de chameau

Le secret du bon carnettiste est l’assurance ! C’est pour cela qu’il ne fallait pas trop tergiverser et traiter le dessin comme une danse libre sur la feuille.

Pour travailler en si grand, la référence du livre était capitale.

Et voilà le dessin en noir et blanc. La couleur a été ensuite réalisée brillamment par Sophie Ladame qui, contrairement à nos deux amis, n’est pas daltonienne. Fresque qui sera surement recouverte de peinture l’an prochain, ou d’une autre fresque. C’est ça, l’art éphémère !

Le dessin original de Reno Marca, tiré du livre Algérie, soyez les bienvenus :

Read Full Post »